Dans quel monde vivons nous ?

Noir

Cher journal,

Je n'aurais jamais cru faire ça un jour.

Pour moi écrire ses pensées, ce révèle tout aussi utile que prendre une photo de son repas et l'afficher sur internet.

Mais avec ce qui s'est passé récemment,

j'avais besoin d'évacuer.

 

Oui évacuer.

 

Evacuer mes peurs, mes craintes, mes questions, mon incompréhension.

 

Il y avait déjà eu Charlie Hebdo, la fusillade à Mont-Rouge puis la prise d'otage à l'Hyper Casher.

Plusieurs jours qui avaient secoué le monde.

Inutile de préciser que j'avais été affecté par tout ça.

 

En bon défenseur de la liberté et étant artiste, les événements du 7 Janvier 2015 m'attristaient.

Il y avait déjà ça.

Puis j'ai regardé le nombre de victimes au bout du compte, et j'ai encore eu plus de peine.

 

Mais là,

le 13 novembre 2015,

on avait le droit à un autre attentat.

 

Enfin, un autre.

D'autres devrais-je dire.

 

Ces ''penseurs'' ont attaqué le Stade de France,

la terrasse d'un café,

le bataclan durant un concert...

 

Ces ''penseurs'' voulaient non seulement s'attaquer à la liberté et à la sécurité mais aussi à la culture.

 

Des gens sont morts parce qu'ils passaient du bon temps entre amis, entre famille...

 

Ils sont morts parce qu'ils buvaient un verre.

Ils sont morts parce qu'ils regardaient un match de football.

Ils sont morts parce qu'ils écoutaient de la musique dans une salle.

 

Ils sont morts parce qu'ils étaient au mauvais endroit et au mauvais moment.

 

Le plus triste c'est qu'ils sont morts pour rien.

Pour une idéologie arriérée et absurde.

 

Dans quel monde mourrons nos grands-parents ?

Dans quel monde vieilliront nos parents ?

Dans quel monde vivrons nous ?

Dans quel monde nos enfants naîtrons ?

 

La France, symbole de la liberté

A était mise à mal par ces lâches.

Une guerre c'est sur un champ de bataille.

Pas dans une ville.

Pas dans un lieu où la vie quotidienne est reine.

 

Je dirais à ces lâches :

 

Oui j'aime la liberté.

Oui j'aime choisir.

Oui j'aime le fait que les femmes ont le droit de s'habiller comme elles le veulent.

Oui j'aime la culture.

Oui j'aime mon pays.

Oui j'aime tout ça.

 

Que l'on l'aime ou pas,

François Hollande à dit cette phrase très juste :

''Le terrorisme ne détruira pas la République française car c’est la République qui le détruira.''

 

C'est vrai.

Puis j'ajouterai :

 "On ne supprime ni on n'emprisonne la liberté. Car si on fait cela, elle trouvera toujours un moyen pour revenir encore plus forte et déterminée."


 

En hommage aux victimes des attentats.

Soutien aux proches qui ont perdu des amis ou de la famille durant ces attentats.

Puis je m'adresse à vous cher lecteur ou lectrice, la peur est dominante mais il faut qu'elle redevienne mineur.

Plusieurs personnes l'ont déjà dit mais : Continuez à vivre, ne nous laissons pas abattre. C'est ce qu'ils veulent.

La plus belle des réponses c'est ça : Montrez-leur que vous vous en foutez !

N'oubliez pas ces événements tragiques bien entendu ! Mais ce je veux dire c'est n'oubliez pas de vivre.

C'est ça le plus important.

2015 aura été tragique pour pas mal de choses mais il faut tout faire pour que cela cesse.

Ce sont des paroles naïves, j'en suis convaincu, mais il faut mieux ça :

Avoir de l'espoir...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site