Independance Day : Resurgence

Le premier « Independence Day », marqué par des élans de passages assez stupides tandis que certaines sitautions sont vraiment pas mal, est ancré dans la culture cinématographique (pour de bonnes ou de mauvaises raisons) depuis sa sortie en 1996. Bien entendu, pas autant marquant qu'un « Star Wars » ou les chefs d'oeuvres de Steven Spielberg. Il n'empêche qu'avec ses scènes d'actions et de destructions massives, ce long-métrage a eu un impact certain sur les blockbusters et sur les spectateurs. 20 ans plus tard, une suite est annoncé et le phénomène est lancé. Une grande conférence pré-production est diffusé et après des mois d'attente, le film sort enfin. Aujourd'hui, ''Independence Day : Resurgence'' de Roland Emmerich !

Id4rheader 1

20 ans après les événements du premier opus, l'humanité s'est reconstruite et est maintenant en paix. Elle s'est grandement adaptée à la suite de l'invasion, elle a pu récupérer la technologie alien afin de s'en servir à son avantage. Mais bien sûr, des hommes travaillent encore à une éventuelle contre-offensive au cas où les extraterrestres veuillent à nouveau envahir la Terre. Mais cela va malheureusement se produire...

Déjà, rien que le synopsis (et son exécution) est vraiment une bonne idée. Là où la plupart des films catastrophes n'ont le droit qu'à un seul film, ils n'ont pas le temps de s'attader sur les conséquences de l'histoire (et non ''Transformers'' de Michael Bay ça compte pas). Le postulat de départ est donc intriguant et bien pensé. Seulement, le film a quand même pas mal de personnages durant toute l'histoire et c'est là que le bât blesse. Etant la suite d'un film qui date de 20 ans, le scénario fait donc l'effort (logique) de réintroduire certains personnages et d'en introduire des nouveaux. Ils s'avèrent que dans l'un comme dans l'autre, il y a un manque de travail d'équilibre assez frappant. Même si le charisme de Will Smith manque, on peut reconnaître que le casting s'en sort bien malgré une inégalité évidente. Certains personnages restent sympathique à suivre, tandis que certains protagonistes sont juste caricaturaux et d'autres manquent clairement d'épaisseur ou soit sont inutiles (coucou Charlotte Gainsbourg ! Nouveau personnage interchangeable inutile. Et bonjour le père de Jeff Goldblum dont son histoire, quand on y réfléchit, ne sert à que dalle. Il aurait très bien pu mourir entre les 2 films que cela n'aurait pas eu un grand impact sur le résultat final).

En règle générale, ''Independence Day : Resurgence'' recèle de bonnes idées de scénario et de bonnes scènes (attendez ne partez pas !). Mais est-ce que quelques bonnes idées suffisent-elles à faire un bon film ? Oui mais surtout non pour ici. Là où il va faire exprès de s'éloigner de quelques clichés attendues (ex : faire mourir des personnages), il reste tout de même dans certaines rouages scénaristiques vu et revu (ex : ne pas faire mourir des personnages). On assiste quand même a des passages toujours idiots digne de son prédécesseur. Certaines décisions paraissent illogiques et la réalisation n'aide pas vraiment.

Même si les effets spéciaux sont le gros point fort du film et que Roland Emmerich sait bien mettre en images beaucoup d'éléments en 3D visuellement, il n'empêche que la réalisation met en évidence la plupart des problèmes de ce long-métrage. Des fois ça va trop vite, des fois c'est ce qu'il faut et des fois non (il m'a même semblé voir une grosse faute de mise en scène à un moment, un non respect des 180 degrés mais je n'en suis pas sûr là). Il y a des scènes où ils se passent quelque chose d'émotionnellement fort (dans le film hein mais c'est le mimimum pour qu'on sente la gravité de la scène), Emmerich préfère enchaîner sur autre chose. Il arrive même qu'il prenne le temps de s'intéresser à quelque chose, mais c'est soit pas utile ou soit c'est débile. L'humour est trop présent, cela empiète sur l'intensité de certaines scènes qui partait pourtant bien (un peu d'humour je suis d'accord mais pas à ce point là). Egalement, il met en évidence l'évidence même (ce fameux plan panoramique où Jeff Goldblum regarde un symbole au loin puis sur son écran pour être BIEN sûr que c'est le même). Puis la bande originale est en aucun cas marquante, elle accompagne bien la scène mais c'est tout. Pas de thèmes marquants, dommage pour un tel blockbuster.

Alors qu'est ce-que ça vaut finalement ? Si vous avez aimé le premier, il y a de fortes chances que vous appréciez cette suite. Elle est pas honteuse, on passe un bon moment (encore un film pop corn pour les pessimistes) mais c'est l'intention de départ. La plupart des défauts peuvent être balayés du simple fait que c'est l'apocalypse et que tout le monde essaye de faire de son mieux pour aider. Mais il y a des faiblesses qui existent et rien ne les justifie par contre. Mais le tout est suffisament bien construit et pas bête (attention j'ai pas dit que c'était intelligent ou malin). Je ressens plus un cinéaste qui voulait faire une suite pour s'amuser et explorer de nouvelles choses. Mauvais film ? Non. Plaisir coupable ? Pas loin. Film correct ? Ouais. (Par contre on repassera sur les dernières minutes nanardesque au possible qui annonce un troisième film...)

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site