Les Profs 2

2015. Maison d'Alexandre.

Bon t'es sûr T-800 tu veux pas manger ?

Manger ? Pourquoi faire ? Je suis un Terminator. Je n'ai pas besoin de me nourrir.

Oui mais si tu veux te faire passer pour un humain il faudra faire quelques sacrifices.

Comme tuer un agneau ?

….......Bon j'ai compris j'insiste pas. De toutes façons j'ai une critique à faire.

C'est quel film ?

Les Profs 2.

Planque toi !

(bruit de pistolet)

Mais WOAUH !!! C'est quoi ?!? Le mouvement kikoo-fanboyesque qui doit me tuer ?

Oui et non. En fait ce n'est pas le seul mouvement qui doit mettre fin à tes jours.

Ah ouais putain carrément...Tu comptais me le dire quand ça ?

C'est fait.

C'est malin.

Fais la critique de ton film. J'ai une mission à accomplir. Je revie

Je reviendrais oui je connais le refrain. Essaye de faire de la psychologie, pas de pertes humaines.

Psychologie ok ! J'y vais.

On est pas sortis de l'auberge...Bref, après cette introduction, voici la critique du film ''Les Profs 2'' de Pierre-François Martin Laval.

Les profs 2''Les Profs'', une bande dessiné, de Pica & Erroc, que j'aime particulièrement. Non seulement c'est drôle et bien dessiné mais on s'amuse avec notre groupe d'enseignants avec leurs façons de voir les choses, et les élèves qui ont certaines réfléxions. Il n'y a pas vraiment d'histoires, c'est juste un enchaînement de blagues mais il n'empêche que ça reste amusant à lire.

En 2013, une première adaptation voit le jour sous la direction de Pierre-François...de PEF (on va faire comme ça). Même si ce n'était pas la meilleure comédie de tout les temps, le film restait honnête et avait le mérite d'être drôle et d'être frais et original. Les acteurs s'en sortaient vraiment bien (Arnaud Ducret en tête). Seul Kev Adams n'essaye pas de jouer différemment, il interprète Boulard comme si il était sur scène. Les autres acteurs essayent au moins de varier leur jeu.

Ce film a fait un carton et une suite à été annoncé dans la foulée. Puis ce second volet est sorti en 2015. Ouais un peu rapide comme production non ? C'est sans doute pour ça que j'ai eu énormément peur en regardant les bandes-annonces annonçant la future catastrophe. Ainsi le jour de sa sortie, je suis allé le voir avec mon petit frère et ma petite sœur (fête du cinéma, vous comprendrez). Je ne parlerais pas de la salle qui grouillait d'adolescents un peu trop hystérique et qui rigole un peu trop facilement.

Le film commence et on est parti pour 1h25 de gags en tout genre.

Alors que vaut ce film ? C'était...mauvais.

Bon ce n'était pas horrible non plus mais quand même, on a touché le fond.

Premier problème : Le scénario. La logique a foutu le camp c'est incroyable. Il y a des choses qui sont illogiques et ne sont en aucun ''réaliste''. Le premier avait le mérite, au moins, qu'on croit au pitch de départ et de ce qui s'en suit. Il utilisait la débilité des personnages pour l'intérêt de l'histoire. Et ça passait à peu près. Mais ici, ça ne fonctionne pas. Quand tu vois que tout se barre en sucette dans ton école, bah vire les enseignants c'est simple. Mais non comme il faut que les Profs atteignent leurs objectifs, du coup ils réussissent (ça alors je m'y attendais pas). Puis même, niveau message c'est pas top et est malvenue en ces temps où on se posent des questions sur l'éducation scolaire.

''Les Profs 2'' exploite le message opposé de son prédécesseur. Le premier disait qu'il fallait bosser pour obtenir ce que l'on voulait, là le second c'est ''Bosser ? Mais détendez vous du slip ! Profitez de la vie !''. Je comprends où PEF a voulu en venir, dire qu'on avait le choix. Mais là désolé ça passe pas. Je suis le premier à dire que les cours trop strictes et trop réglementaires privent les élèves de tout amusement et que cela n'amène pas forcément quelque chose de bon. Être sérieux et studieux, d'accord. Mais l'être trop, il faut arrêter. Le film se vautre sur le sujet et amène un mauvais message. C'était une mauvaise surprise de constater de voir un tel message véhiculé dans un tel film qui sera regardé, en grande majorité, par les adolescents.

Autre problème : Les gags. Bon je vais être honnête, il y a des bons gags qui sont bien amenés et qui font bien le travail. Mais ils y en a d'autres...Hou là...ça pique ! Entre stéréotypes, clichés, gags prévisibles, gags pipi-caca (au littéral j'entends) et gags qui ne fonctionnent pas (pour moi, voir une paire de fesses ne suffit pas à me rire aux éclats), on est bien gâtés par un humour qui ne vole pas haut. Le long-métrage à une structure équivalente au premier. Ici, on se retrouve avec un film qui est quasiment un copier collé du premier. C'est du réchauffé. C'est fou de constater qu'il a fallu juste UNE suite pour qu'ils répètent déjà.

Troisième problème : Les personnages. Ils ont tous régressé et n'évoluent pas d'un iota. Les profs sont même relayés au second plan à certains moments. Il y a un mauvais équilibre entre élèves/profs. Du coup on se retrouve avec un film assez inégal avec ses propres personnages. Quasiment tout les personnages sont transparents et n'apparaissent à l'écran avec pour unique fonction : Tenter de faire rire. On ne les apprécie plus, ils sont devenu des gros beaufs français très clichés. Même si l'histoire du premier n'allait pas très loin et que des personnages secondaires étaient transparents, au moins PEF prenait son temps pour s'intéresser suffisament aux personnages principaux. Dans ce second volet, seul Boulard et Vivien (nouvelle venue) sont mis en avant. Mais c'est pas super intéressant. On ne s'attache pas à la nouvelle venue du fait de sa situation et Boulard reste l'éternel boulet maladroit.

Même si le spectacle n'est pas irritable, force est de constater que ce second volet ne sert qu'uniquement à remplir le compte en banque du cinéma français. La faute aux acteurs ? Non. Ils se sont fait plaisir en tournant ce film et on le sent vraiment. La faute à la réalisation et au scénario ? Oui malheureusement.

Par contre, venez pas me dire : ''T'as trop réfléchi. C'est une comédie familiale auquel il ne faut pas réfléchir.'' Je suis désolé mais à partir du moment où la seule solution du film pour te faire rire, c'est de montrer des fesses à tout bout de champ et faire péter, sur les élèves de surcroît, le professeur d'EPS, c'est que ça va mal et qu'on est tombé bien bas. Ce n'est pas pour autant qu'il faut que le spectacle soit aussi peu consistant et manque de crédibilité. Si on y va en sachant que c'est du 37ème degré, pourquoi pas ? Mais impossible d'affirmer que c'est un bon film et que c'est une bonne comédie. Même ''Bienvenue chez les Ch'tis'' est plus réussi de ce côté là. Au moins le film de Dany Boon raconte une histoire légère et simple mais qui n'use pas de blagues faciles auquel un enfant de 5 ans peut faire dans la cour de récré.

Donc, n'allez pas voir ce film. C'est une suite décevante enchaînant gags puérils et d'autres qui marchent plus ou moins, mais qui n'essaye pas d'être pas original et de faire mieux. Flop 2015 sans hésiter. Mais si vous l'humour facile, que vous n'êtes pas très regardant sur la marchandise et que vous surkiffez Kev Adams, pas de problème ma couille tu vas t'éclater !

C'est fini ?

Oui T-800 et toi aussi ?

Oui, no problemo.

T'as fait de la psychologie ?

Oui si on veut.

Mais WOUAH !!! C'est quoi cette explosion ?!?!?

La psychologie de survie.

Et merde...Il faut vraiment qu'on parle toi et moi.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site